Traitement de l'eau

Avec Fidilyss, traitez votre eau du robinet et obtenez la meilleure eau que vous n’avez jamais bu.

Fidilyss vous propose de transformer votre eau du robinet en une eau saine et pure.
L’offre DUO de Fidilyss intègre un système de filtration Carbonit® allié à un adoucisseur au CO2 Ecobulles® pour tous les besoins en eau de l’habitation.
Nos solutions sont économiques et écologiques (0% de sel, recyclage du CO2, aucun rejet polluant) et les résultats sont incontestables.

FILTRATION
Issu des plus récentes évolutions dans la technologie du traitement de l'eau, le procédé CARBONIT®, breveté mondialement, permet simultanément une filtration mécanique à 0,3 micron (millième de millimètre) et une filtration par adsorption jusqu'à 0,003 micron soit 3 nanomètres (millionièmes de millimètre)
- SANS AUCUN ECHANGE CHIMIQUE
- AVEC UN POUVOIR DE RETENTION DEUX FOIS SUPERIEUR AU PLUS PETIT DES VIRUS CONNUS.

TRAITEMENT DU CALCAIRE
Fidilyss est le distributeur exclusif des adoucisseurs Ecobulles® pour Toulouse. Cette technologie au CO2 permet de solubiliser le calcaire présent dans l’eau. Simple, économique et écologique notre comparatif avec les adoucisseurs au sel est sans appel.

Le coût :
Le coût par rapport à l’eau du robinet est beaucoup plus élevé. Nous estimons que boire de l’eau en bouteille coûte entre 200 et 300 fois plus cher que de boire l’eau du robinet.
Vous voyez tout de suite que l’écart de prix est énorme et que consommer de l’eau en bouteille est un luxe !

L’environnement :
Selon l’étude Suisse « Ecobilan eau potable – eau minérale » réalisée par ESU-Services (bureau expert en analyse de cycle de vie), l’eau du robinet est 1000 fois plus écologique que l’eau minérale (en bouteille ou en bonbonne) !

Une énorme de quantité d’énergie et de déchets
« En 2004, la France a produit 11 milliards de litres d’eau minérale naturelle dont 6,6 milliards pour le marché français et 4,4 milliards pour l’exportation. Leur production a environ doublé en dix ans. » affirme l’ANSES.

Les bouteilles en plastiques : une durée de vie très faible, une dégradation très longue évaluée à 1000 ans !

Des traces de médicaments dans l’eau

Il existe, selon l’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments, qui est devenu l’ANSES), « plus de 3000 principes actifs de médecine humaine et 300 en médecine vétérinaire » dans l’eau. Les deux agences en charge de l’enquête ont étudié la présence de 45 substances pharmaceutiques qui représentent les principales classes pharmacologiques de médicaments.

Tous les départements ainsi qu’un quart de la population française ont été couverts par l’étude, entre septembre 2009 et juin 2010. Elle concerne à la fois les eaux brutes (eaux superficielles 1/3 et eaux souterraines 2/3) où 285 échantillons ont été analysés, ainsi que les eaux traitées disponibles au robinet. L’AFFSSA vient de livrer les premiers résultats :

« Pour environ 75% des échantillons d’eau traitée [...], aucune de ces 45 molécules n’a été quantifiée » affirme le rapport. Les 25% restants révèlent en général la présence d’une à quatre des molécules en même temps.
Sur les 45 molécules recherchées, 19 ont été trouvées au moins une fois. « Plus de 90% des échantillons présentent une concentration maximale cumulée inférieure à 25 mg/L » déclare l’AFSSAPS.
Les molécules qui sont les plus souvent retrouvées sont la carbamazépine, un anti-épileptique, et un anxiolytique, l’oxazépam.
Source : Afssaps

Quelles sont les causes de cette dégradation constante de l’eau ?

L’agriculture
L’agriculture intensive nécessite de grandes quantités d’engrais (nitrates, phosphore, etc.), de pesticides (herbicides, insecticides, fongicides) qui contaminent tout l’environnement (sols, cours d’eau, etc.). La France est le premier consommateur européen de pesticides en tonnage, d’après l’INERIS (Institut National de l’Environnement Industriel et des Risques).
L’élevage intensif provoque de grandes quantités de déjections qui contiennent des matières azotés, du phosphore et des bactéries qui contaminent également nos sols.

La médecine
Les stations d’épurations ne sont pas conçues pour traiter les traces de médicaments dans l’eau.
« A ce jour, aucun médicament ne figure dans la liste des polluants prioritaires à analyser dans l’eau potable » selon l’ASEF.

L’industrie
Certain métaux rejetés par l’industrie (plomb, chrome, mercure, cadmium, nickel) sont très nocifs pour l’homme et l’environnement. Les métaux lourds ne sont pas éliminés par l’organisme. Même si ces substances sont présentes à de très faibles doses, le fait de les ingérer quotidiennement « peut être la cause de maladies graves » d’après le CNRS.

A tout cela se rajoute le réchauffement climatique qui engendre une augmentation de la température des cours d’eau, des mers et des océans et par ce fait, favorise le développement de certains organismes indésirables (bactéries, algues toxiques, etc.).

Fidilyss, le traitement sans concession

Buvez l’eau de votre robinet grâce aux solutions de filtration Carbonit® alliées à un adoucisseur au CO2 d’Ecobulles® (SANS sel).
Cette offre DUO vous permet de satisfaire tous vos besoins quotidiens en eau de boisson et eau adoucie pour l’habitat. Vous prolongez la vie de tous vos équipements ménagers et grâce aux effets curatifs, vous entretenez vos canalisations. Côté confort, l’eau adoucie paraît très douce sur la peau et permet une hydratation maximum.

Devenez le fabricant de votre propre eau saine et pure.
Un diagnostic gratuit ? Contactez-nous.

TOP ↑